Laboratoire du Changement Social et Politique


Ressources


Les masters


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Federico Tarragoni

L’énigme révolutionnaire

Éditions Prairies ordinaires, 12/2015







TABLE DES MATIERES

Introduction générale : La révolution est-elle condamnée à l’échec ?
De quelle révolution parle-t-on ?
La question de la subjectivité révolutionnaire
Un terrain vierge pour les sciences sociales

SECTION I. LES SCIENCES SOCIALES ET LA REVOLUTION. CHRONIQUE D’UN RENDEZ-VOUS MANQUE

1. Qu’est-ce qu’une révolution ? Prolégomènes conceptuels
a) Vers une définition méthodologique de révolution
2. La révolution est-elle un « fait social » comme les autres ?
a) Fondations tocquevilliennes
b) Les hésitations de Durkheim
c) La révolution comme possibilité politique chez Weber
3. Les modèles de la science politique
a) Approches comparatistes
b) Les modèles révolutionnaires : frustration relative, violence politique et mobilisation collective
c) La révolution bolivarienne à l’épreuve des modèles
4. L’histoire au tribunal des révolutions
a) La piste historiographique de la subjectivité révolutionnaire
b) Les formes sociales et politiques de la subjectivité révolutionnaire
c) Les décentrements de l’histoire des révolutions
d) Problématiques de l’entre-deux : contre le « tout structurel » et la « contingence pure »

SECTION II. POLITIQUES D’UNE REVOLUTION EN COURS : LE CAS VENEZUELIEN

5. Anatomie de la révolution bolivarienne
a) Les étapes et les événements
b) La révolution bolivarienne à l’épreuve des modèles
c) La révolution en cours : un point aveugle de la sociologie ?
d) La révolution bolivarienne comme cas ?
e) La révolution bolivarienne entre continuités et discontinuités
6. Devenir révolutionnaire
a) Bifurcations
b) De l’idéologie et l’idéologisation révolutionnaires
c) Jeux idéologiques
d) Le conspirationnisme : rechercher l’ennemi du peuple
7. Devenir sujet politique
a) Résister à l’idéologisation
b) Utopies
a) S’émanciper contre l’État
8. L’expérience du temps révolutionnaire
a) Histoire(s) : réécrire le passé
b) L’histoire recrée : lectures politiques des Misérables
c) Émeutes : les passés fêlés

Conclusions. Pour une épistémologie de la révolution
Lexique et Descriptif des enquêtés





Documents

Couverture (pdf, 95.6 ko).


Mentions légales | Espace privé