Laboratoire du Changement Social et Politique


Membres


Les masters


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Claudia Girola

Maître de conférences en Sociologie




Contact

- Mail : claudia.girola[at]wanadoo.fr
- Adresse :
LCSP - Université Paris Diderot Paris 7
Olympe de Gouges, bureau nº 610b
- Téléphone : 01 57 2(7) 64 96


Thèmes de recherche

- Pauvreté urbaine, pauvreté extrême, situation limite
- La question du sans abrisme en France. Logiques d’action, territorialités, dynamiques identitaires et processus de subjectivation. La construction sociale de la personne (processus d’identification, d’assignation et d’appartenance)
- Politique sociale, productions biographiques et mémoire collective des secteurs subalternes. (France et Argentine)


Responsabilités

- Responsable pédagogique du Master 1 (Recherche) Sociologie et Philosophie politique
- Membre du Conseil scientifique et du Conseil de l’UFR de Sciences Sociales de l’Université Paris 7 Denis Diderot


Enseignements

- L2 Ethnologie générale
- L2 Ethnologie du contemporain
- L3 Anthropologie Sociale et Culturelle
- M1 Méthodologie et techniques de la Recherche en Sciences sociales (3 cours)
- DU « Formation aux Humanités : Lettres et Sciences Humaines » - Maison d’arrêt de Fresnes et de la Santé : Sociologie


Publications

- Ouvrages :

Vivre sans abri. De la mémoire des lieux à l’affirmation de soi, éditions rue d’Ulm, 70 p., 2011.

- Articles dans des ouvrages collectifs :

“Between experienced liminality and built liminality. The process of subjectivation of homeless people in France” in Th. Alkemeyer, A.Gelhard et N.Ricken (dir), Techniques of Subjectivation, Oldenburg, Fink-Verlags éditeur (36.000 signes), (à paraître printemps 2013).

« De la vie au présent. Les logiques d’affirmation de soi des personnes sans abri », in C. Delcroix, D. Bertaux et R. Pfefferkorn (dir), Précarités, pesanteurs, résistances, Logiques sociales, l’Harmattan. (39.000 signes), 2012. (à paraître automne 2012).

Collaborateur-auteur « Le domaine du sans abrisme et son vocabulaire » in Choppin,K. , Gardella,E. , (dir.) Jouve,E., Maurin,M., Pichon, P. Les sciences sociales et les sans abri. Recension bibliographique de langue française.1987-2011, Presse Universitaire de Saint Etienne, 2012.

« Scènes ordinaires d’une vie sans-abri », Co-auteur avec Michel Agier, Florence Bouillon, Sabrina Kassa et Anne-Claire Vallet, Paris Refuge. Habiter les interstices, éditions du Croquant, pp. 67-114, novembre 2011.

« Du don à la transaction : le cas des personnes sans abri », in L. Fontaine et F. Weber (dir.), Les paradoxes de l’économie informelle. A qui profitent les règles ?, Karthala, (Collection Les terrains du siècle), 2011.

« Le temps et l’espace : deux termes indissociables pour la compréhension des pratiques identitaires des personnes sans-abri », pp. 65-78, in Danielle Ballet (sous la dir.), Les SDF, visibles, proches, citoyens, Paris, PUF., 2005, 383 p.

« SDF à Nanterre : des hommes ni d’ici ni d’ailleurs. Chronique d’une construction discursive de l’extraterritorialité », p. 237- 260, in Anne Gotman (sous la dir.), Villes et hospitalité. Les municipalités et leurs « étrangers  », Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004, 492 p.

- Articles dans des revues scientifiques :

« Incontrare personne senza dimora. Un’anthropologia riflessiva », Sociologia Urbana e Rurale, N°95, 2011, Anno XXXIII, Quadrimestrale diretto da Paolo Cuidicini e Giovanni Pieretti, (Etnografie urbane, a cura di Maurizio Bergamaschi, Marco Castrignano, Milano, FrancoAngeli, pp.45-62.

« Toute cette vie est une lutte pour rester dedans. Fragment d’une ethnographie réflexive », in dossier "L’approche ethnographique" Revue IDEES, n° 143, pp. 24-31, mars 2006.

« Ethnographie trophée, ethnographie levier », C. Girola et E.Soutrenon, in "L’approche ethnographique" Revue IDEES, n° 143, p. 19, mars 2006.

« J’écris Monsieur Althabe, j’écris », in Journal des anthropologues, 102-103, "Gérard Althabe", pp. 433-436.

« Une anthropologie réflexive : la rencontre avec les sans-abri », Politix, n° 34 ("L’exclusion"), pp. 87-98, Septembre 1996.

- Actes de colloques, séminaires et congrès :

« Pratiques et représentations de l’extraterritorialité : les sans-abri de la Maison de Nanterre ». in Ville et Hospitalité, La Commune et "ses" étrangers, Actes du colloque de Nanterre (19 et 20 octobre 2000), Anne Gotman et Laurent El Ghozi (éds), Série Documents de travail, Fondation Maison des Sciences de l’Homme et Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), 2001, pp. 81-83.

« La présence "problématique" des personnes sans-abri dans l’espace public : le cas du Petit Nanterre » in Ville et Hospitalité. Les politiques de l’hospitalité urbaine : état et perspectives des recherches, Actes du séminaire de Perpignan, palais des rois de Majorque, Louis Assier-Andrieu et Anne Gotman (éds), Série Documents de Travail, Maison des sciences de l’homme (MSH), Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), Institut Catalan de Recherche en Sciences Sociales (ICREES), 2000, pp. 59-63.

- Rapports de recherche :

Girola, (Claudia), « Le récit public d’une séparation toujours annoncée. La présence des personnes sans-abri dans l’espace public. Le cas du Petit Nanterre » (124 pages), in Carrere, Violaine ; Daadouch, Christophe ; Girola, Claudia ; Steiner, Anne, Les Limites de l’hospitalité communale : discours et réglementations ; l’exemple de Nanterre, (301 pages), Rapport final pour le Ministère de l’Équipement, le Plan Urbanisme Construction, Architecture (PUCA), 2000. Organisme d’accueil : GISTI (Groupe d’information et de soutient des travailleurs immigrés). Recherche réalisée dans le cadre du programme de recherche sur les Politiques municipales de l’hospitalité coordonné par Maurice Aymard (EHESS) et Anne Gotman (CNRS).

Girola (Claudia), Chronique ethnographique de la Recherche-Action, « Vivre sans domicile à Saint Étienne », rapport final, Étude réalisée pour le Plan Urbain, Ministère de l’Équipement (financeur), 80 pages, 1997.

Girola (Claudia), Entre un espace d’enfermement et un territoire de mémoire. Étude sur les personnes sans-abri "présentes" dans le quartier du Petit Nanterre. Étude réalisée pour la DASS des Hauts-de-Seine (financeur)), 100 pages, (Ronéo), 1995.

Étude des stratégies de « survie » des personnes sans-abri dans le Département des Hauts-de-Seine, (rapport final). Étude réalisée pour l’ALISA 92 (Association pour le logement et l’insertion des sans-abri du départements des Hauts-de-Seine), financée par la DASS des Hauts-de-Seine et le Département des Hauts-de-Seine, 140 pages, (Ronéo), 1994.

- Articles dans la presse non spécialisée :

Interview dans Catalogue de l’exposition La Recherche s’expose. L’espace public et les Sans Domicile Fixe. Cité du design, Saint Etienne, mai 2012.
Article in Catalogue de l’exposition La Recherche s’expose. L’espace public et les Sans Domicile Fixe. Cité du design, Saint Etienne : « Derniers temps de mes visites ethnographiques sous les ponts de Villeneuve-la Garenne. Réflexivités en acte » mai 2012. (Commissaires de l’exposition : Pascale Pichon MCF HDR à l’Univ. Jean Monnet, Saint Etienne et Marie-Haude Caraës, politologue, directrice de la recherche à la Cité du design).

Entretien avec Claudia Girola : "Les sans-abri recherchent la reconnaissance de leur identité positive", Jérôme Vachon in ASH, n°2723 (9 septembre 2011)

« L’Argentine vue d’en bas », Observatoire de l’Argentine Contemporaine, revue en ligne, 2002.

« Por que bailan tango argentino en Paris ? El punto de vista de los franceses » (Pourquoi on danse du Tango argentin à Paris ? Le point de vue des français), Diario La Nacion, 29 novembre 1998. Article issu d’un travail de terrain réalisé pendant 6 mois dans le milieu du Tango à Paris.

- Emission de radio et télévision :

http://antoinespire.com/Vivre-dans-la-rue

Précarité et liens sociaux, usages de l’espace public. Eclairages pour le XXIè siècle. Bibliothèque Centre Pompidou- Décembre 2011. Que sait-on des parcours urbains des personnes en situation de précarité ? Quels lieux publics fréquentent-elles et quels en ont leurs usages ? Ces questions se posent plus encore pour les personnes sans logement stable... Avec Serge Paugam, sociologue, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), directeur de recherche au CNRS et Claudia Girola, anthropologue, maître de conférences à l’université Paris 7.Un débat animé par Agnès Camus-Vigué, chargée d’études en sociologie, service Études et recherche de la Bibliothèque publique d’information.
http://www.franceculture.fr/precarite-et-liens-sociaux-usages-de-l%E2%80%99espace-public





Mentions légales | Espace privé