Laboratoire du Changement Social et Politique


Membres


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Laurent Fleury

Professeur de Sociologie




Professeur de sociologie
Agrégé de sciences sociales
Docteur en science politique

Université Paris Diderot / Sorbonne Paris Cité
U.F.R. de Sciences sociales - Case courrier 7101
5, rue Thomas Mann - 75205 Paris Cedex 13

laurent.fleury@univ-paris-diderot.fr

Presentation :
President of the Research Committee (CR18) Sociology of Art and Culture of the Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), Laurent Fleury is Professor of Sociology at Paris Diderot University, Director of two Masters programs (Cultural Policies and Sociology and Anthropology : Politics, Culture, Migrations). Agrégé in Social Sciences and PhD in Political Science, he is sits on the editorial boards of Sociologie de l’art (France), Revue de l’Institut de Sociologie (Belgium) and Arts and Social Sciences Journal (USA). He is also author of Le TNP de Vilar (2006), Le cas Beaubourg (2007), Max Weber (2009), Sociologie de la culture et des pratiques culturelles (2011) and Sociology of Culture and Cultural Practices : The Transformative Power of Institutions (2014).

Présentation de Laurent Fleury
Président du Comité de Recherche (CR18) Sociologie de l’art et de la culture de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), Laurent Fleury est professeur de sociologie à l’Université Paris Diderot, directeur de deux Masters (Politiques culturelles et Sociologie et anthropologie : politique, culture, migrations). Agrégé de sciences sociales, docteur en science politique, il est membre de comités de rédaction pour Sociologie de l’art (France), la Revue de l’Institut de Sociologie (Belgique), Arts and Social Sciences Journal (USA) et auteur de Le TNP de Vilar (2006), Le cas Beaubourg (2007), Max Weber (2009), Sociologie de la culture et des pratiques culturelles (2011) et Sociology of Culture and Cultural Practices : The Transformative Power of Institutions (2014).

FONCTIONS UNIVERSITAIRES

Depuis 2007 : Professeur des Universités en sociologie (1ère classe) à l’U.F.R. de Sciences sociales à l’Université Paris Diderot

2001-2007 : Maître de conférences en sociologie à l’U.F.R. de Sciences sociales à l’Université Paris Diderot

1996-2001 : Professeur agrégé (PRAG) en sciences sociales département de Sociologie de l’Université de Rennes 2 - Haute-Bretagne

FORMATION ET TITRES UNIVERSITAIRES

2006  : Habilitation à diriger des recherches proposant Une sociologie de la réception soutenue à l’Université Paris III - Sorbonne Nouvelle.
— Mémoire original : Weber et Nietzsche : les modalités d’une réception critique.
— Mémoire de synthèse : Une sociologie de la réception : culture, individus et politique.

1999 : Doctorat de science politique : Le T.N.P. et le Centre Pompidou entre l’État et le public.
- Contribution à une sociologie des politiques publiques de la culture en France après 1945, 1.133 pages, soutenu à l’Université Paris IX – Dauphine.

1995 : Agrégation de sciences sociales.

1995 : CAPES de Sciences économiques et sociales.

RESPONSABILITES COLLECTIVES

-  Responsabilités pédagogiques
— Responsable du Master « Sociologie et Anthropologie : politique, culture
et migrations » de l’Université Paris Diderot (depuis 2007).
— Responsable de la spécialité « Politiques culturelles » du Master « Sociologie et Anthropologie : Culture, Politique et Migrations » de l’Université Paris Diderot (depuis 2004).

- Responsabilités scientifiques
— Président (depuis 2012) du Comité de recherche 18 « Sociologie de l’art et de la culture »
de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (A.I.S.L.F.).
— Vice-président (2004-2012) du Comité de recherche 18 « Sociologie de l’art et de la culture »
de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (A.I.S.L.F.).
— Membre du comité de rédaction de la revue Sociologie de l’art (Paris).
— Membre du comité de rédaction de la Revue de l’Institut de Sociologie (Bruxelles).
— Membre du comité de rédaction de la revue Arts and Social Sciences Journal (USA).

- Affiliations scientifiques
— Membre du Laboratoire de Changement Social et Politique (LCSP),
— Membre associé au Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe (CRAPE / CNRS / UMR 6051),
— Membre du Groupe de Recherches International (G.D.R.I.) « Œuvre, Public, Société » (OPuS),
— Membre du RTf 14 « Sociologie de la culture » de l’Association française de Sociologie (AFS),
— Membre du Comité scientifique du Groupe de recherche « Identité(s) du théâtre public : généalogie d’une catégorie » (Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne – MSHB).

- Autres engagements collectifs
— Membre du Conseil d’UFR de Sciences sociales de l’Université Paris - Diderot.
— Membre du Conseil scientifique de l’U.F.R. de Sciences sociales.
— Membre du Conseil d’administration de la Maison Jean Vilar domiciliée à Avignon.

- Organisations de manifestations scientifiques

— Laurent Fleury a organisé, avec Guy Bellavance, le colloque international du CR18 « Sociologie de l’art et de la culture » de l’AISLF : « Champs, mondes, scènes au prisme des réseaux » à Montréal, les 7-8-9 octobre 2014.

— Laurent Fleury a organisé pour Paris Diderot, avec Christian Biet (Paris Ouest Nanterre), le colloque « Le théâtre public entre l’État et le marché » : 12 mars 2012, à l’Odéon /Théâtre de l’Europe.

— Laurent Fleury a organisé, avec Anne Kupiec, des journées d’études sur le concept de culture :
« La culture (de masse) et l’Ecole de Francfort » : le 17 mars 2011.
« Le concept de culture : perspectives critiques et épistémologiques » : le 24 nov. 2011.
« La théorie de la demi-culture selon Adorno » : le 29 nov. 2012.
« Benjamin / Adorno : affinités électives ou épreuve critique » : le 7 nov. 2013.

PUBLICATIONS DE LIVRES

- Livres publiés :

— Sociology of Culture and Cultural Practices : The Transformative Power of Institutions, with a preface by Terry Clark, Lanham, Maryland, Lexington Books, 2014.
Présentation : https://rowman.com/ISBN/9780739174814

— Sociologie de la culture et des pratiques culturelles, Paris, Armand Colin, 3ème éd. augmentée, 2016, traduit en brésilien et en anglais :

— Au Brésil : Sociologia da Cultura e das Pràticas culturais, Sao Paulo, Edit. Senac, 2010
— Aux États-Unis : Sociology of Culture and Cultural Practices, Lexington Books 2014.

— Le cas Beaubourg. Mécénat d’État et démocratisation de la culture, préface de Bernard Stiegler, Paris, Armand Colin, 2007.

— Le T.N.P. de Vilar. Une expérience de démocratisation de la culture, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, « Res Publica », 2006.

— Max Weber, Paris, Presses Universitaires de France, 3ème éd. augmentée, 2016, traduit en portugais, en langues arabe (Liban), turque et vietnamienne, prochainement en langue hébraïque :
— En langue portugaise (2004) : EDICOES et la collection était « Biblioteca Basica Filosofia »,
— En langue arabe (2007) : DAR AL KITAB (Liban),
— En langue turque (2009) : DOST KITABEVI ; la collection : « Kultur Kitapligi ».
— En langue vietnamienne (2016) : Tu Tuong Max Weber, Ban quyen tieng Viet, Dai Hoc Hoa Sen.

- Ouvrages à paraître

— Max Weber. La responsabilité devant l’histoire, Armand Colin, 2017.

— A l’écoute de la Vie des autres. Totalitarisme, affects et résistance, Bruxelles, La Lettre volée, 2018.

— Les institutions culturelles entre utopie et responsabilité, 2019.

— Max Weber. Influences et postérités, Armand Colin, à paraître en 2020.

PUBLICATIONS D’ARTICLES

- Articles ou chapitres sur Weber dans des revues ou livres à comité de lecture

« La figure du "savant-politique" chez Weber : responsabilité et poétique de l’engagement », in Jean-Miguel Pire et Jonathan Bayol dir., L’historien de l’art, savant et politique. Le rôle des historiens de l’art dans les politiques culturelles françaises et italiennes, Villa Médicis et Accademia dei Lincei, Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle, l’Académie de France à Rome et l’Institut national d’histoire de l’art, Paris, Éditions Mare et Martin, 2014, pp. 19-41.

« Max Weber, les valeurs et la fondation de la sociologie », in Michèle Pagès, Nicole Ramognino et Fabienne Soldini dir., L’énigme de la valeur : les paradoxes de son observation sociologique, Presses Universitaires de Provence, 2010, pp. 17-33.

« Nietzsche, Weber et le politique : d’une pensée philosophique à un regard sociologique », in Hinnerk Bruhns et Patrice Duran dir., Max Weber et le politique, Paris, Libraire Générale de Droit et de Jurisprudence, Droit et Société, 2009, pp. 163-180.

« Max Weber sur les traces de Nietzsche ? », Revue française de Sociologie, « Lire Max Weber », vol. 46, n° 4, 2005, pp. 117-149.

« Les écrits politiques de Max Weber », Revue française de Science politique, vol. 54, n° 6, déc. 2004, pp. 1026-1030.

« Testaments non trahis : Max Weber, « L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme ». Une traduction décisive », Cahiers Internationaux de Sociologie, CXVII, juil.-déc. 2004, pp. 327-333.

« Les Œuvres politiques de Max Weber », La Quinzaine littéraire, 884, 16-30 sept. 2004.

- Autres articles ou chapitres dans revues ou livres à comité de lecture

« The Work of the Institution : The Democratization of Culture in the Light of the Legacy of the TNP », in the academic book edited by Jeffrey A. Halley, Daglind E. Sonolet, Bourdieu in Question. Recent Developments in French Sociology of Culture, Boston, Koninklijke Brill, à paraître en 2017.

« La catégorisation au risque de la normativité : défis épistémologiques, enjeux critiques », in Chloé Delaporte, Léonor Graser et Julien Péquignot dir., Penser les catégories de pensée. Arts, cultures et médiations, L’Harmattan, « Ouverture Philosophique », 2016, pp. 15-34.

« Le paradoxe de l’avènement d’un événement : la "fin de l’histoire" à l’épreuve de la chute du Mur », Écrire l’histoire, CNRS Éditions, 15 | 2015, 79-87.

« Décisions politiques, charisme d’institution et scènes artistiques : quelles actions réciproques », Cahiers de recherche sociologique, Canada, Montréal, Athéna Editions, n° 57, automne 2015, p. 159-180.

« L’Etat et la culture à l’épreuve du néo-libéralisme. Bouleversement historique, retournement axiologique ? »,Tumultes, Editions Kimé, n° 44, 2015, pp. 145-157.

« Rendre "praticable" le théâtre. Pour l’institution politique de la société », in Étienne Tassin dir., Les politiques du praticable. Scénographies publiques et chorégraphies politiques, Paris, Éditions Kimé, Tumultes, 42, 2014, pp. 87-100.

« L’écriture de la mort chez Thomas Mann », in Sylvia Girel et Fabienne Soldini dir., La mort et le corps dans les arts aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, « Sociologie des arts », 2013, pp. 361-391.

« Les apories du "succès public" : de quelques impensés publics », in Nancy Delhalle dir., Le théâtre et ses publics : la création partagée, Paris, Les Solitaires intempestifs, 2013, pp. 73-94.

« Le théâtre public à l’épreuve des apories de l’évaluation et de la responsabilité », L’Autruche. Journal de La Comédie de Genève, 2, avril 2013, pp. 20-23.

« Le "théâtre, service public" : généalogie d’une pratique », Théâtre/Public, n° 207 : « Théâtre et néo-libéralisme », mars 2013, pp. 79-87.

« Jean Vilar, La Roulotte et Jeune France », Revue d’Histoire du Théâtre, n° 256 consacré à « Jean Vilar, genèse et postérité », décembre 2012-4, pp. 351-366.

« Le "théâtre, service public" : l’invention d’une tradition », Revue d’Histoire du Théâtre, n° 256 consacré à « Jean Vilar, genèse et postérité », décembre 2012-4, pp. 367-382.

« La RDA et la réunification au prisme du cinéma allemand contemporain : œuvres cinématographiques, regards sociologiques ? », Revue de l’Institut de Sociologie : « Le sociologue et les images », Revue de l’Institut de sociologie 2010-2011 / 1-4, pp. 195-212.

« "Mesurer" les pratiques culturelles ? Enjeux épistémologiques et idéologiques de choix méthodologiques », in André Ducret et Olivier Moeschler dir., Nouveaux regards sur les pratiques culturelles. Contraintes collectives, logiques individuelles et transformation des modes de vie, Paris, L’Harmattan, « Sociologies de l’art », 2011, pp. 23-45.

« Voix du silence, voies de résistance », in L’intime et le politique dans la littérature et les arts contemporains, Paris, Michel Houdiard éditeur, 2011, pp. 156-172.

« Habermas et la chute du Mur de Berlin : la "révolution de rattrapage" et l’aliénation de la démocratie », Tumultes, 32-33 : « Au cœur de l’Europe quand un monde s’est écroulé. En guise d’anniversaire », Paris, Kimé, 2009, pp. 79-141.

« Affects et résistance : le cas "Wiesler" dans La vie des autres », Nouvelle Revue de Psychosociologie, 7 : La résistance créatrice (dir. par Dominique Lhuilier et Pierre Roche), printemps 2009, pp. 49-70.

« Le travail d’institution : la démocratisation de la culture à la lumière des héritages du TNP », in Olivier Moeschler et Olivier Thévenin dir., Les territoires de la démocratisation culturelle. Équipements, événements, patrimoines : perspectives franco-suisse, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2009, pp. 21-34.

« L’influence des dispositifs de médiation dans la structuration des pratiques culturelles. Le cas des correspondants du Centre Pompidou », Lien social et politiques, n° 60 : « La médiation culturelle : enjeux, dispositifs et pratiques », automne 2008, pp. 13-24.

« Maurice Halbwachs. Précurseur d’une sociologie des émotions », in Bruno Péquignot dir., Maurice Halbwachs : le temps, la mémoire et l’émotion, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2007, pp. 61-98.

« Le discours d’"échec" de la démocratisation de la culture : constat sociologique ou assertion idéologique ? », in Sylvia Girel et Serge Proust dir., Les usages de la sociologie de l’art : constructions théoriques, cas pratiques, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales - Sociologie de l’art », 2007, pp. 75-100.

« L’art, l’émotion et les valeurs. Contribution d’une sociologie des émotions à la sociologie de l’art et de la culture », in Pierre Le Quéau dir. Vingt ans de sociologie de l’art : bilan et perspectives, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales - Sociologie de l’art », 2007, pp. 149-162.

« Le chiasme du pouvoir et de la mise en scène : mise en scène du pouvoir et pouvoirs de la mise en scène », in Mises en scène du monde, Paris, Éditions Les Solitaires Intempestifs, 2007, pp. 407-426.

« L’analyse des politiques et des pratiques culturelles à l’intersection de la science politique et de la sociologie », in Sylvia Girel dir., Sociologie des arts et de la culture. Un état de la recherche, Premier Congrès de l’Association Française de Sociologie, Paris, L’Harmattan, 2006, pp. 37-58.

« L’attente du spectateur. Pour une compréhension des formes de réception esthétique », (en collaboration avec Isabelle Vazereau), numéro consacré à « Des goûts et des couleurs. La réception des biens culturels », Carnets de bord, n° 8, Genève, janv. 2005, pp. 5-15.

« Omnes et singulatim : l’adresse à tous et à chacun. Le "théâtre, service public" de Jean Vilar », Théâtre public, « Espace privé / Espace public », déc. 2005, pp. 29-34.

« Généalogie d’un théâtre "sans qualités". Le théâtre amateur, l’Éducation populaire et l’État culturel », in Marie-Madeleine Mervant-Roux dir., Du théâtre amateur. Approches historiques et anthropologiques, Paris, Éditions du C.N.R.S., 2004, pp. 51-74.

« Abolition des classes sociales ou production d’une fiction d’égalité ? La réalisation d’un espace utopique au T.N.P. de Vilar », in Jean-Noël Chopart et Claude Martin dir., Que reste-t-il des classes sociales ?, Rennes, Éditions de l’École Nationale de la Santé Publique, 2004, pp. 121-136.

« Le public du T.N.P. et la critique : l’inversion d’un protocole », Sociologie de l’art, numéro consacré à « La question de la critique », OPuS 3, Paris, L’Harmattan, 2003, pp. 49-77.

- Articles et chapitres dans des ouvrages collectifs

« Les pouvoirs politiques de la création artistique. En hommage à Alain Pessin : la Sonate pour l’homme bon », in Florent Gaudez dir., L’art, le politique et la création. Frictions créatives arts-politique, L’Harmattan, « Sociologie des arts », 2016.

« Le legs de Jean Vilar », in Une maison pour Jean Vilar, Cahiers Jean Vilar, n°111, mars 2011.

« Le peuple de Vilar », in Marion Denizot dir., Théâtre populaire et représentations du peuple, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010.

« Révolutions artistiques, révolutions scientifiques : les impensés d’une communauté sémantique ? », in Florent Gaudez dir., Sociologie des arts / Sociologie des sciences, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2007, pp. 115-129.

« Efficacité des pratiques rituelles et temporalité des pratiques culturelles », in Alain Pessin dir., Rites et rythmes de l’œuvre, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2005, pp. 117-139.

« Le public populaire du T.N.P. de Vilar : une catégorie réalisée », in Joëlle Deniot et Alain Pessin dir., Les peuples de l’art, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2005, pp. 291-311.

« L’invention de la notion de non-public », in Pascale Ancel et Alain Pessin dir., Les non publics. Les arts en réceptions, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2004, pp. 53-82.

« Una sociologica de las emociones », Historia Antropologia Y Fuentes Orales, 32, 3, 2004, pp. 99-122.

« Retour sur les origines : le modèle du T.N.P. de Jean Vilar », in Olivier Donnat & Paul Tolila dir., Le(s) public(s) de la culture, Paris, Presses de Sciences Po., 2003, pp. 123-138.

« De quelques désirs insoupçonnés de spectateurs du T.N.P. de Jean Vilar », in Théâtres en Bretagne, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, n° 13-14, 2002, pp. 34-48.

« L’invention du mécénat d’État sous la Cinquième République : la création du Centre Pompidou », in Patrick Hassenteufel et Joseph Fontaine dir., To change or not to change : Les changements de l’action publique à l’épreuve du terrain, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, « Res Publica », 2002, pp. 71-94.

« Le pouvoir des institutions culturelles », in Claude Fourteau dir., Les institutions culturelles au plus près du public, Paris, La documentation française, 2002, pp. 31-49.

« Élections et électeurs : une bibliographie thématique et commentée », (en collaboration avec Jennifer Mergy), Cahier politique du CREDEP, Paris-Dauphine, n° 9502, déc. 1995, pp. 79-129.

CONFERENCES, CONGRES ET COLLOQUES

- Année 2016

A l’Université Paris Diderot : Colloque « Les Etats Généraux de la Culture », avec Jack Ralite, entouré de Dominique Blanc, Jean-Paul Dekiss, Nedim Gürsel, Claudine Joseph, Abdelatif Laabi, Daniel Mesguich, Pierre Musso, Jean-Claude Petit, Serge Regourd, Pierre Santini, avec Bernard Faivre d’Arcier, membre du Comité d’histoire du Ministère de la Culture et de la Communication et ancien directeur du Festival d’Avignon, organisé par Laurent Fleury et le Comité d’Histoire du Ministère de la Culture et de la Communication, dans le cadre des Journées Diderot « Culture & Politique » du Master « Politiques culturelles », le 12 octobre 2016 : http://lcsp.univ-paris-diderot.fr/Les-Etats-generaux-de-la-Culture.

A Montréal : « Les métamorphoses de la responsabilité à l’égard de l’art et de la culture à l’épreuve de l’évaluation des politiques culturelles » dans le cadre du dans le cadre du 20ème Congrès de l’AISLF (Association Internationale des Sociologues de Langue Française), à l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal (UQAM), le 6 juillet 2016.

A Montréal, Laurent Fleury assure la présidence du Comité de recherche (CR 18) « Sociologie de l’art et de la culture » : Arts et cultures en mutations : implications sociales, sociologiques et politiques, dans le cadre du 20ème Congrès de l’AISLF (Association Internationale des Sociologues de Langue Française), à l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal (UQAM), les 4-8 juillet 2016. Voir programme (.docx).

A l’Université Paris Diderot : « La visée émancipatrice de l’art et de la culture », journée d’étude organisée par Laurent Fleury et Federico Tarragoni, en présence de Maria Giovanna (Université de Rome), le 18 mai 2016.

A l’Université Paris Diderot : « Sociologie de la culture et politiques culturelles : les effets de la diffusion des savoirs de sciences sociales », communication de Laurent Fleury et Nathalie Montoya, dans le cadre du séminaire « La fabrique des savoirs – lieux, conflits, rencontres », le 21 janvier 2016

- Année 2015

A l’Université Paris Diderot : Les trois premières Journées Diderot « Culture & Politique » du Master « Politiques culturelles » : journées de rencontres, débats et projections de films en réaction aux événements du 13 novembre 2015 et des jours qui ont suivi, proposées par le Master « Politiques culturelles » et organisées par Nathalie Montoya, en collaboration avec Laurent Fleury et Danielle Bellini. Avec, entre autres, Alain Surrans (directeur de l’Opéra de Rennes), Jack Ralite (ancien ministre, député, sénateur et maire d’Aubervilliers)…, les 25, 26 et 27 novembre 2015.

A Florence, au Musée des Offices : « L’institution de la transmission. Les métamorphoses d’une responsabilité culturelle et politique », dans le cadre du colloque européen Pourquoi transmettre un savoir sur l’art. Etudier, présenter, éduquer : la contribution des musées, organisé par le Musée du Louvre, l’Institut Français, le Département de la politique des publics de la Direction générale des Patrimoines, l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), et l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), les 19 et 20 mars 2015.

A l’Université de Chicago à Paris : « The metamorphosis of industrial cities into artistic scenes. Pina Bausch and Wuppertal. Birth of a Scene, Rebirth of a City », dans le cadre des journées organisées par le Cultural Policy Center : Urban Cultural Projects : Practice, Research, Policy, Sessions : Findings, new directions, challenges : academic research on urban culture ; Case studies in culture-led urban development : how can and do arts & culture transform cities ? ; Future directions in culture-led urban development and cultural policy, les 1er et 2 juin 2015.

A l’Université Sorbonne Nouvelle / Paris 3, « La catégorisation au risque de la normativité : défis épistémologiques, enjeux critiques », dans le cadre du colloque international et pluridisciplinaire Penser les catégories de pensée. De l’objet à l’objectivation dans l’étude des arts, des médias et des cultures », les 11 et 12 juin 2015.

A Paris, au Ministère de la Culture : « L’inactuelle actualité de Gaëtan Picon », dans le cadre de la célébration du centenaire de la naissance de Gaëtan Picon : « Gaëtan Picon pour une esthétique de la culture contemporaine », Comité d’Histoire du Ministère de la Culture et de la Communication, Salle Molière, le 30 septembre 2015.

A l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Pompidou : « La fonctionnalité politique du musée. Perspectives socio-historiques sur une ambition politique », dans le cadre du séminaire international au Centre Pompidou, organisé par Igor Galligo et Bernard Stiegler pour le Ministère de Culture et de la Communication et l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, sur le thème « Muséographie et attention, vers un art de l’ambiance », le 18 novembre 2015.

- Année 2014

Sur France-Inter : “La bataille de Beaubourg et les ressorts d’un choix présidentiel” dans le cadre de l’émission “Affaires Sensibles”, de Fabrice Drouelle, diffusée entre 15h et 16h sur l’antenne de France Inter, le lundi 24 novembre 2014.
— L’interview de Laurent Fleury se trouve en seconde partie d’émission : http://www.franceinter.fr/personne-laurent-fleury

A Montréal, le 7 octobre 2014 : « Décisions politiques et scènes artistiques : une action réciproque ? Valeur théorique et validité empirique du concept de scène pour penser l’entrecroisement culture et politique », dans le cadre du colloque international Champs, mondes, scènes au prisme des réseaux, organisé par le Comité de Recherche (CR18) « Sociologie de l’art et de la culture » de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), le Groupe de Recherches International (GDR-I) « Œuvre, Public, Société » (OPuS) et la Chaire Fernand Dumont (INRS), les 7-8-9 octobre 2014, à Montréal.

A la Sorbonne, le 5 février 2014 : « Comprendre le choix des élites à l’épreuve de la distinction "centre-périphéries" et/ou "Paris-province" », dans le cadre du Séminaire d’anthropologie historique sur les élites culturelles locales (1947-1989), organisé par École des Chartes (ENC), CNRS - Institut d’histoire du temps présent (IHTP), 5 février 2014.

Au Festival d’Avignon, à l’Espace Jeanne-Laurent, le 17 juillet 2014 : « Quand l’art s’invente avec la population : expérimentation artistique ou nouveau rapport au public ? », dans le cadre du programme de la Région Ile-de-France et des débats animés par Arnaud Laporte, 17-18 juillet 2014.

A l’Université Paris Diderot, le 19 juin 2014 : « De quelques enjeux politiques des politiques publiques de la culture. Perspectives critiques sur l’État, les institutions, l’espace public », dans le cadre des troisièmes journées sur l’État : Les politiques publiques et l’État, 19 juin 2014.

- Année 2013

A Marseille, le 13 déc. 2013 : « La démocratisation de la culture : une question en suspens », dans le cadre du colloque international « Publics et pratiques culturelles. Une mise en perspective euro-méditerranéenne et internationale » organisé par Aix-Marseille Université, le Laboratoire Méditerranéen de Sociologie, CNRS, LAMES, UMR 7305 & le Laboratoire d’Etudes en Sciences des Arts, LESA, dans le cadre du programme de recherche Publics et pratiques culturelles, Marseille Provence 2013, les 13-14 décembre 2013.

A Paris, Sorbonne-Nouvelle, le 17 octobre 2013 : « L’invention des politiques de médiation au plus près des institutions et de leur public. Pour une compréhension socio-historique d’un processus d’action réciproque », dans le cadre des 17èmes journées internationales du GDRI OPuS 2 / CNRS « Les mondes de la médiation culturelle », les 17-18-19 octobre 2013.

Au Festival d’Avignon, le 18 juillet 2012 : « Le théâtre et l’émancipation : perspectives sociologiques et politiques », communication dans le cadre du Festival d’Avignon, juillet 2012.

- Année 2012

A l’Académie de France à Rome, 16 mars 2012 : « La figure du savant-politique à la lumière de Max Weber : une poétique de l’engagement », intervention dans le cadre du colloque international « L’historien de l’art : savant et politique. Le rôle des historiens de l’art dans les politiques culturelles françaises et italiennes » organisé par l’Académie de France à Rome, Villa Médicis, 16-17 mars 2012.

Au Théâtre de l’Odéon (Paris), 12 mars 2012 : « L’idée de théâtre, service public : historicité de représentations conflictuelles », intervention dans le cadre du colloque « Le théâtre public entre l’État et le marché », Théâtre de l’Odéon, 12 mars 2012.

A Rabat (Maroc), 2-6 juillet 2012 : « La reconnaissance du risque dans le champ artistique : les ambivalences d’une valorisation », communication dans le cadre du Congrès de l’AISLF « Penser l’incertain », Rabat (Maroc).

Au Théâtre de La Place à Liège (Belgique) : « Les apories du "succès public" : de quelques impensés publics », dans le cadre du colloque international du projet européen Prospero « Le théâtre et ses publics : la création partagée », 26-28 septembre 2012.

Au Festival d’Avignon, 18 juillet 2012 : « Le théâtre et l’émancipation : perspectives sociologiques et politiques », communication dans le cadre du Festival d’Avignon, le 18 juillet 2012.

A la Sorbonne : « Se souvenir de l’avenir : nous avons tous un héritage à défendre et, dans le même mouvement, nous devons nous en défendre ; sinon nous aurions des retards d’avenir », communication dans le cadre du colloque international organisé à l’occasion du centenaire de la naissance de Jean Vilar à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et à l’Université de Paris IV-Sorbonne, 4 novembre 2012.

- Année 2011

Konferenz « Phantasmagorisches Berlin. Vor und nach dem Mauerfall », organisée par Marc Berdet, Potsdam, 4 juillet 2011.

« L’aventure du TNP de Vilar ou le goût de la responsabilité », conférence dans le cadre du Festival d’Avignon, pour le 40ème anniversaire de la mort de Vilar, le 17 juillet 2011.

« Pour un modèle politique du théâtre », communication dans le cadre du colloque international Espace public et création, organisé par Anne Kupiec, Nicolas Poirier et Étienne Tassin pour le Centre de Sociologie des Pratiques et Représentations Politiques à l’Université Paris Diderot, 25-26 janvier 2011.

- Année 2010

« La RDA et la réunification au prisme du cinéma allemand contemporain : regards cinématographiques ou démarche sociologique ? », communication dans le cadre du colloque international : « La sociologie visuelle », Bruxelles, Université Libre de Bruxelles (ULB), 28-29 octobre 2010.

« Un service public pour la culture : les héritages de Vilar », conférence donnée à la Maison Jean Vilar, le 19 juillet 2010.

« Service public, intérêt général, art et culture », communication dans le cadre du colloque « Le service public de la culture » organisé par le Festival d’Avignon, 17 juillet 2010.

« Voix du silence, voies de résistance : L’intime et le politique dans La Vie des autres », intervention dans le cadre du colloque international : « L’intime et le politique dans la littérature et les arts contemporains (des années 1970 à nos jours) », Maison Heinrich Heine, Cité internationale, 5 juin 2010.

- Année 2009

« Les pouvoirs politiques de la création artistique », intervention en plénière dans le cadre du colloque international « L’art, le politique et la création : frictions et fictions socio-anthropologiques. Dix ans du GDR OPUS : en hommage à Alain Pessin », sous la présidence d’honneur de Howard Becker, Université Pierre-Mendès-France, Grenoble, 20 novembre 2009.

« Mesurer les pratiques culturelles ? Enjeux épistémologiques et politiques de choix méthodologiques », intervention en plénière dans le cadre du Congrès de la Société Suisse de Sociologie - Kongress der Schweizerischen Gesellschaft für Soziologie, Université de Genève, 8 sept. 2009.

- Année 2008

A Istanbul, Université de Galatasaray : « L’institution du lien social à l’aune des types de culture ? », communication dans le cadre du XVIIIème Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF) : « Etre en société : le lien social à l’épreuve des cultures », (CR 18 : Sociologie de l’art), le 9 juillet 2008.

A Istanbul, Université de Galatasaray : « Le sens du lien social à l’épreuve de la Vie des autres (Das Leben der anderen) », communication dans le cadre du XVIIIème Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF) : « Etre en société : le lien social à l’épreuve des cultures », (CR 14 : Sociologie de la connaissance), le 7 juillet 2008.

« Le travail d’institution : la démocratisation de la culture à la lumière des héritages du TNP de Vilar », communication dans le cadre du colloque international, intitulé « Les territoires de la démocratisation culturelle : équipements, événements, patrimoines : perspectives », colloque franco-suisse organisé par l’Université de Franche-Comté et l’Université de Lausanne, octobre 2008.

« Le peuple de Vilar », intervention en plénière dans le cadre du colloque : « Le Peuple et les pionniers du Théâtre populaire », organisé par l’Université de Haute-Bretagne (Rennes II) et la Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne (MSHB), 22 oct. 2008.

- Année 2007

« Jean Vilar et l’invention des politiques culturelles », communication dans le cadre des Rencontres d’Avignon organisées par le Festival d’Avignon pour la soixantième édition du festival d’Avignon, le 15 juillet 2007.

« Les enjeux politiques de la sociologie de la culture », conférence organisée par la Maison Jean Vilar, dans le cadre des soixante ans du Festival, le 16 juillet 2007.

« Les pratiques de théâtre amateur au prisme des politiques culturelles », communication dans le cadre de la journée de « Sociologie du théâtre », organisée par le RTf 14 de l’Association Française de Sociologie à l’Université d’Avignon, le 13 juillet 2007.

- Année 2006

« L’"échec" de la démocratisation de la culture : un discours idéologique aux parures sociologiques ? », communication dans le cadre du RTf 14 « Sociologie des arts et de la culture » lors du Congrès de l’Association Française de Sociologie à Bordeaux, 6 septembre 2006.

« Les enjeux politiques du discours sociologique », communication dans le cadre du RTf 10 « Sociologie de la connaissance, épistémologie, histoire de la sociologie » lors du Congrès de l’Association Française de Sociologie à Bordeaux, 7 septembre 2006.

« Maurice Halbwachs, précurseur d’une sociologie des émotions », communication dans le cadre de la journée consacrée à la « Sociologie des émotions » à l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble, 9 novembre 2006.

- Année 2005

« Le public des institutions culturelles », dans le cadre de la troisième édition de « Publik in Blied » organisée par Culture.Net Vlaanderen à Gand (Belgique), le 13 déc. 2005.

« De la valorisation du changement. Perspectives critiques », dans le cadre de la Conférence internationale « Coopération internationale, cultures et savoirs » organisée par le Forum de Delphes à Strasbourg, 25 novembre 2005.

« L’art, l’émotion et les valeurs », dans le cadre du Congrès International de Sociologie de l’art « Vingt ans de Sociologie de l’art. Bilan et perspectives », organisé par le Groupe de Recherche Œuvres, Public, Société (OPuS) à Grenoble, 21 octobre 2005.

« La démocratisation de la culture à l’épreuve de l’évaluation », dans le cadre du colloque sur « L’évaluation des politiques culturelles » organisé par Très Tôt Théâtre à Quimper, 29 mars 2005.

- Année 2004

« L’Éducation populaire et le théâtre amateur », sur France Culture dans le cadre de l’émission « Travaux publics » de Jean Le Brun, 5 novembre 2004.

« La notion de représentation : acceptions politique et artistique », dans le cadre du colloque international intitulé « Mises en scène du monde », organisé par le Théâtre National de Bretagne – Centre européen de production théâtrale et chorégraphique -, à Rennes, 4 novembre 2004.

« Révolutions artistiques, révolutions scientifiques : une simple communauté sémantique ? », dans le cadre du colloque sur « Sociologie des arts / Sociologie des sciences », organisé par le Groupe de Recherche Œuvres, Public, Société (OPuS) à Toulouse, 19 novembre 2004.

« Le théâtre amateur, l’Éducation populaire et l’État culturel », dans le cadre du colloque sur le théâtre amateur, 24 septembre 2004.

« Une sociologie des émotions est-elle possible ? », communication dans le cadre du XVIIème Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, (CR 14 : Sociologie de la connaissance), Tours, juillet 2004.

« Les sociologues de l’art et le rapport aux valeurs », communication dans le cadre du XVIIème Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, (CR 18 : Sociologie de l’art), Tours, 6 juillet 2004.

« L’accès à la culture des publics défavorisés », communication dans le cadre du Colloque international organisé par le CIDEFE dans le cadre du festival d’Avignon, Avignon, 19 juillet 2004.

« Quartiers populaires et démocratisation de la culture », communication dans le cadre du colloque sur « La place et le rôle des relais dans la démocratisation de la culture » organisé par Très Tôt Théâtre à Quimper, 10 mai 2004.

« La vertu des rencontres entre sociologie de la culture et science politique », Congrès de l’Association française de sociologie, 25 février 2004.

- Année 2003

« L’intermittence et les politiques culturelles », conférence donnée au moment de la « crises des intermittents », au Théâtre National de Bretagne, 29 sept. 2003.

« Efficacité des pratiques rituelles et temporalité des pratiques culturelles », dans le cadre du colloque « Rites et rythmes de l’œuvre », organisé par le Groupe de Recherche Œuvres, Public, Société (OPuS) à Grenoble à la Maison des Sciences de l’Homme de Grenoble, 29 nov. 2003.

« Le T.N.P. de Vilar : postérités et filiations », Ministère de la Culture, D.D.A.T., 22 octobre 2003.

« L’accessibilité à la culture », Assises de la culture de La Roche-sur-Yon, 6 déc. 2003.

« Culture, démocratie, citoyenneté », Colloque au Festival d’Avignon, 15 juillet 2003.

« Le T.N.P. de Vilar, "lieu de mémoire" ? », Congrès international de Sociologie de l’art, « Nouvelles tendances en sociologie de l’art », 16 avril 2003.

- Année 2002

« Aux origines de la démocratisation : le T.N.P. de Vilar », dans le cadre du colloque international sur « Les publics de la culture » organisé par Olivier Donnat et le Département des Études et de la Prospective (DEP) du Ministère de la Culture à l’Auditorium du Musée du Louvre, 21 nov. 2002.

« Le public populaire : une catégorie réalisée au T.N.P. de Vilar », dans le cadre du colloque sur Les peuples de l’art organisé par le Groupe de Recherche Œuvres, Public, Société (OPuS) à Nantes, 22 nov. 2002.

« Les deux révolutions du T.N.P. et du Centre Georges-Pompidou », dans le cadre du colloque organisé par le Service culturel du Musée du Louvre sur « Les institutions culturelles au plus près du public », 22 mars 2002.

« Quelle politique muséale ? », journées « Patrimoine et Musées », organisées par la Direction des Musées de France du Ministère de la Culture, 6 nov. 2002.

« La politique publique en matière de lecture publique : un choix politique : le cas de la Bibliothèque publique d’information », dans le cadre du colloque organisé par le Ministère de la Culture de la Grèce, à Veroia (Grèce), 21 sept. 2002.





Documents

Programme du CR 18 “Sociologie de l’art et de la culture” (docx, 14 Mo).


Mentions légales | Espace privé