Laboratoire du Changement Social et Politique


Clinique et changement social


Plateforme des savoirs critiques


Revues et collections


Liens externes


Dernières Parutions





Clinique & Changement Social


La collection « Changement social », éditée chez L’Harmattan, a été rebaptisée à compter du 1er janvier 2015 « Clinique & changement social ». Elle a publié une dizaine d’ouvrages collectifs à ce jour, dans le champ de la sociologie clinique et la psychosociologie. Sa direction et son comité de rédaction se composent de membres du Laboratoire de Changement Social et Politique.

Direction :
Florence Giust-Desprairies, Université Paris Diderot - Paris 7
Gilles Arnaud, Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-Europe)

Comité de rédaction  :
Gilles Arnaud, Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-Europe)
Nicole Aubert, Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-Europe)
Jacqueline Barus-Michel, Université Paris Diderot - Paris 7
Frédéric Blondel, Université Paris Diderot - Paris 7
Jean-Philippe Bouilloud, Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-Europe)
Pascal Fugier, Université Paris Diderot - Paris 7
Vincent de Gaulejac, Université Paris Diderot - Paris 7
Florence Giust-Desprairies, Université Paris Diderot - Paris 7
Fabienne Hanique, Université Paris Diderot - Paris 7
Clarisse Lecomte, Université Paris Diderot - Paris 7
Elsa Tuffa, Université Paris Diderot - Paris 7

Secrétariat de rédaction :
Valérie Löwit

Ouvrage à paraître :
—  Sociologie & Psychanalyse : quelle praxis, quelle clinique ? Sous la direction de Gilles Arnaud et Pascal Fugier (2015)

Derniers ouvrages parus :

—  Sociologie & Psychanalyse : de l’échange de vues à la transformation du regard. Sous la direction de Gilles Arnaud et Pascal Fugier (2015)
65 ans après la parution de l’ouvrage de Roger Bastide Sociologie et psychanalyse, la collection Clinique & changement social consacre deux volumes à l’actualité du sujet dans ses dimensions épistémologiques, théoriques, méthodologiques et cliniques. L’objet de ce premier volet est d’explorer à nouveau les enjeux, conditions de possibilités, positions réciproques et apports croisés de cette rencontre interdisciplinaire dont la fécondité ne se dément pas et se renouvelle même constamment.

—  Itinéraires de chercheurs. Sous la direction de Vincent de Gaulejac et Clarisse Lecomte (2014)
Cet ouvrage, rassemble les itinéraires de Nicole Aubert, Judith Butler, Emile Durkheim raconté par Marcel Fournier (son biographe), Norbert Elias raconté par Sabine Delzescaux, Cynthia Fleury, Roland Gori et Etienne Tassin. Il donne à voir, à un moment situé dans le temps, le point de vue de chacun sur son parcours. Il nous renseigne également sur les objets, les débats théoriques et méthodologiques qui structurent leurs champs disciplinaires.

—  Le Laboratoire de changement social. 40 ans d’histoire. Sous la direction de Vincent de Gaulejac et Florence Giust-Desprairies (2013)
En publiant un numéro spécial sur l’histoire du LCS, le souhait des auteurs est double : transmettre un témoignage qui exprime leur gratitude vis-à-vis de ceux qui ont initié une orientation de recherche singulière qui s’est affirmée au sein de l’université autour de la sociologie clinique, et donner le goût à des jeunes chercheurs de poursuivre cette œuvre, de s’inscrire dans la continuité de cet héritage, de le faire fructifier et de le transmettre à leur tour.

—  Itinéraires de chercheurs. Sous la direction d’Elsa Tuffa (2011)
Voici rassemblés les itinéraires de François Dubet, Jeanne Favret-Saada, Jacques Généreux, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Jean-Pol Tassin et Anne Vincent-Buffault. Cet ouvrage donne à voir le point de vue de chacun sur son parcours.

—  Itinéraires de sociologues. Sous la direction de Stéphanie Rizet (2011)
Ce volume rassemble les itinéraires de Jacques Ardoino, Alain Caillé, Pascal Dibie, Marcel Mauss, raconté par Marcel Fournier (son biographe), Nathalie Heinich, Danièle Linhart, Renaud Sainsaulieu et Benjamin Stora. Il donne à voir le point de vue de chacun sur son parcours et nous renseigne sur les débats qui structurent à différentes époques leur champs disciplinaires.

—  La société hypermoderne : Ruptures et contradictions. Sous la direction de Nicole Aubert (2010)
S’en tenir aux déterminations sociologiques en y subordonnant les déterminations psychologiques, ou l’inverse, ne permet pas de traiter de la complexité des conditions d’émergence et de constitution du sujet social et de ses productions. L’analyse des processus d’intrication entre registre psychique et registre social pose la question de la spécificité de l’un et de l’autre, de leur part d’irréductibilité ou au contraire de leurs interférences. Ces questions épistémologiques font l’objet de cet ouvrage.

—  La subjectivité à l’épreuve du social : Hommage à Jacqueline Barus-Michel. Sous la direction de Florence Giust-Desprairies et Vincent de Gaulejac (2009)
Se réclamant d’une épistémologie classique, des psychologues et des sociologues ont oeuvré à dégager une compréhension de "l’expérience du sujet en situation sociale" autour de cinq thématiques transversales : - Politique et démocratie : la question du lien social ; - Pouvoirs et Institution : la question de la régulation ; - Violence et crise : la question de l’identité ; - Sens et subjectivité : la question de la souffrance ; - Psychique et social : la question de l’inconscient.

—  Entre social et psychique : questions épistémologiques. Sous la direction de Florence Giust-Desprairies (2009)
Le laboratoire de Changement Social réunit des chercheurs en Sciences Humaines qui inscrivent leurs travaux dans une orientation clinique. Ces chercheurs considèrent que s’en tenir aux déterminations sociologiques en y subordonnant les déterminations psychologiques, ou l’inverse, ne permet pas de traiter de la complexité des conditions d’émergence et de constitution du sujet social et de ses productions saisies dans leurs contextes. Entre divergences et convergences, voici des éléments pour approfondir une réflexion vivante et critique.

Mentions légales | Espace privé