Pourquoi Arendt importe

Dossier édité par Claudia Hilb et Martine Leibovici


In memoriam Anne-Marie Roviello et Etienne Tassin




Why Arendt matters / Pourquoi Arendt importe




Table des matières


Claudia Hilb et Martine Leibovici
Introduction. Pourquoi Arendt importe

Facundo Vega
Fox Traps : Heidegger, Arendt, and the An-archy of Political Beginnings

Julia G. Smola
Hannah Arendt, une lecture républicaine

Myriam Boussahba-Bravard
Pouvoir commencer et recommencer, avec toi : les modalités de l’émancipation selon Arendt

Dick Howard
Hannah Arendt et une Nouvelle gauche

Martine Leibovici
Pervertissement totalitaire et perversion de la loi. Olivier Jouanjan avec Hannah Arendt

Nguyen Thi Tu Huy
De la chimie totalitaire chez Deleuze et Guattari au mouvement totalitaire chez Arendt

Simona Forti
From the power of domination to the power of freedom. Rethinking Arendt after Michel Foucault today

Claudia Hilb
“Des crimes que l’on ne peut ni punir ni pardonner”. Penser avec Arendt dans le débat sur le passé récent en Argentine

Aurore Mréjen
Pourquoi les distinctions d’Arendt importent. La banalisation de l’injustice sociale selon C. Dejours

Catherine Coquio
“Croire au monde” (Arendt) : un concept politique de monde au croisement de l’action et de l’art



Flyer des journées d'étude 25-26 avril 2017



“Des crimes que l’on ne peut ni punir ni pardonner”. Penser avec Arendt dans le débat sur le passé récent en Argentine


Claudia Hilb (Universidad de Buenos Aires/Conicet)


L’intervention part d’une phrase de Hannah Arendt, qui parle de « crimes que l’on ne peut ni punir ni pardonner », dans le but de discuter l’utilisation de cette phrase sous forme de cliché, de la part de ceux qui se refusent d’emblée de penser le pardon –ses possibilités et ses difficultés ou impossibilités - dans la sortie des régimes criminels. Dans ce but, l’intervention propose de suivre le cheminement de cette phrase dans l’œuvre arendtienne, pour montrer comment les infléchissements qu’Arendt introduit dans sa réflexion sur le mal, agissent sur ce qu’elle nous donne à penser concernant le rapport entre mal, punition et pardon.


Télécharger PDF